Histoires Perdues

Et pourtant je t’écoute

Voici un poème.

logo OY

Nuit pardonne et apprend.

Elle s’est noyée.

Jour est terrifiant.

Que lui est-il arrivé ?

*

Nuit, Jour, qu’importe !

Face à la peur que je ressens.

La compréhension me défend sa porte,

Et me laisse dans ce carcan.

*

Alors je croule sous les questions,

À en perdre la raison ?

J’en reste affaibli,

Tant le mystère s’épaissit.

*

J’essaie d’avancer.

J’arrive à pardonner.

Ton silence me rappelle le pire.

Alors que peut-on construire ?

*

Je me sens si piégæ

Prise dans le passé.

De la peur nait le doute.

Et pourtant je t’écoute.

logo OY

N’hésitez pas à découvrir mes autres histoires perdues.

Spread the love

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *